Laura Gannon, Silver House

06 Fév – 16 Avr 2016
Vernissage le 05 Fév 2016
ART | VIDÉO  

 

L’Espace Croisé présente le nouveau film de la vidéaste irlandaise Laura Gannon, Silver House, dans un dispositif spécialement conçu par l’artiste. Des films inédits tels Magazine Studio et Drawing Studio, 2014-2015, prendront ainsi place dans l’espace.

 

Laura Gannon faisait partie de l’exposition collective «Indian Summer» à l’Espace Croisé, en 2010, avec l’installation A house in Cap-Martin, qu’elle présentait ainsi: «La villa E-1027 a été construite entre 1926 et 1929 à Roquebrune, en France, par Eileen Gray et Jean Badovici. Ami de Badovici, Le Corbusier fréquentait E-1027 et y a entrepris une série de fresques sur les murs entre 1937 et 1939. Il réalisa des dessins et modèles peints sur une fresque de Gray. Cette intrusion dans son espace fut considérée par Eileen Gray comme du vandalisme pur et simple. Le concept du film est basé sur l’apparition d’Eileen Gray plus âgée explorant le terrain autour de la maison.»

Laura Gannon est née en Irlande (en 1972) comme Eileen Gray. Ce qui explique son intérêt pour les femmes irlandaises qui de leur vivant n’ont pas reçu la reconnaissance qu’elles méritaient. Au cours de la préparation de Silver House, Laura Gannon a sollicité Fluxus Art Projects, le fonds franco-britannique initié par l’Institut Français et le British Institut. Et l’Espace Croisé lui permet de donner une forme inédite à ce nouveau projet.

Le film Silver House fait écho à A house in Cap-Martin. La caméra déambule à l’extérieur et à l’intérieur d’une maison remarquable avec en voix off Eilish Lavelle, la propriétaire. Nous sommes en Irlande, West Cork, toujours en bord de mer, mais face à l’Atlantique et non plus en Méditerranée. L’esthétique de la maison est liée à la tendance post-moderniste et l’aménagement intérieur a été revu dans le milieu des années 70. Cependant, à travers le portrait de cette maison, c’est avant tout celui de la propriétaire qui est visé. Laura Gannon s’intéresse aux personnages de fortes personnalités qui parviennent à imposer leur goût, leurs aspirations dans des contextes qui ne leur sont pas a priori favorables. Cette maison est une sorte d’ovni dans le contexte paysan dans lequel elle s’érige. La bande sonore a été réalisée par Susan Stenger qui a accompagné Laura Gannon sur le tournage.