Open Studio, résidence virtuelle.

La manera en la que se unan.

« Le monde qui vient, la manière dont il s’unit. Où allons nous maintenant ?

Je suis arrivé en un lieu où je me suis allongé pour dormir, j’ai rêvé qu’un animal venait me chercher, un être que je n’avais jamais vu auparavant.

Je dois me rapprocher.

Je le vois dormir, je le sens, je le ramasse, je le connais.

Quel est le commencement ?

C’est ainsi que nous sommes. Sauve ce que tu peux. Au milieu de la nuit, saisis-toi des choses que tu désires.

Puis-je te demander de faire tout ton possible ? Respire…

Je ne veux plus parler désormais, je te vois dans un jour. Dans un doux tourbillon, je reviendrai.

La manera en que se unían est une installation vidéo des artistes Suyai Otano et Hadrien Tequi qui interroge, à travers une narration poétique, la relation entre humain et animal, notre lien complexe avec la nature, notre dialogue avec elle qui commence à s’effondrer, notre recherche d’un air plus respirable en attente de trouver un autre lieu. Ce projet traite de notre séparation de la nature, du fait que nous ne vivions plus à l’intérieur d’elle mais à côté. »

La Résidence d’Echange Virtuelle 2021-2022 est possible grâce aux partenaires internationaux LODO Espace Croisé avec le soutien de l’Ambassade de France en Argentine.

Collaboration

LODO (Argentine) est une plateforme basée à Buenos Aires qui se concentre sur les pratiques territoriales, contextuelles et procédurales, ainsi que sur le développement des arts de la scène en Amérique latine.

Suyai Otaño (Argentine) vit et travaille à Los Andes où elle coordonne le projet de résidences Manta. Son travail porte sur les pratiques des arts visuels et de la performance. Son travail a été exposé au 107e Salon national des arts visuels, 2018, The Original Brand at the CCK, 2019 et Collaterals XIII Biennale de La Havane, Cuba, 2019.

Hadrien Tequi (France) est un artiste multidisciplinaire. Son travail explore la dichotomie entre notre attirance pour les choses que nous ne pouvons pas contrôler et notre obsession de tout contrôler autour de nous. L’utilisation d’algorithmes dans son travail permet une production qui expose le conflit du connu et de l’inconnu.

Crédits:

Montage image : Hadrien Tequi

Image : Suyai Otaño Florencia Giordano, Malen Otaño y Matías Rementeria, Hadrien Tequi et Guillaume Brault

Voix off: Suyai Otaño
Lieux : Argentina & Francia Année : 2021/22