Mémoires des autres mondes

Rachid Boukharta, Maryam Katan, Shaahin Peyman, Marcel Schwittlick, Noriyuki Suzuki, Filipe Vilas-Boas

L’exposition Mémoires des autres mondes est un voyage au cœur des cultures et des mémoires de l’humanité. Il s’agit d’une exploration des traces qu’ont laissées ces mémoires, visibles dans notre monde contemporain numérisé. Le numérique est exposé comme l’aboutissement de notre modernisation. Il est présenté comme la capacité de s’affranchir de toutes les règles pour devenir une « nouvelle » forme unique de perception du monde. Pourtant, il n’a jamais autant mis en avant d’anciennes formes d’organisations et de points de vue. Que fait-il à notre mémoire ? Comment représente-t-il non pas notre monde – comme la forme unifiée que sous-entend la mondialisation – mais bien nos mondes, composés de multiples cosmogonies, croyances, sociétés ?
Si la recherche du nouveau monde est une quête humaine sans fin que les générations perpétuent, qu’est-ce que notre nouveau monde contemporain ? Il est aujourd’hui numérisé en temps réel permettant une compréhension renouvelée de notre environnement. Les données rendent possible l’enregistrement des mouvements des plus infimes formes de vie sur terre, organisent nos sociétés contemporaines et redéfinissent nos modes d’existence. Nous créons une mémoire en temps réel de notre planète, ne sachant pas comment y accéder, comment la protéger et n’étant plus en capacité de la lire dans son entièreté.
Mais pour comprendre celle-ci, ne faut-il pas d’abord comprendre la mémoire des anciens mondes ? Pas uniquement une mémoire officielle, mais les mémoires officieuses, les perdues et les non enregistrées. Comment réapparaissent-elles avec le numérique (les smartphones, les ordinateurs, Internet, les objets connectés) ?
L’exposition Mémoires des autres mondes explore plusieurs pistes :

  • La mémoire, sa matérialité et sa technicité
  • Les totems et objets de rituels – numériques
  • Les symboles, les langues et les discours

    Ces thèmes sont abordés dans l’exposition par des artistes de multiples cultures (Allemagne, France, Iran, Japon, Maroc). Les œuvres exposées interrogent ces axes, les approfondissent, les croisent ou les opposent.